Historique de Saint Saturnin Lès Apt

Historique  du village

Cité "Sanctus Saturninus" au 10ème siècle.

 L'origine du Nom du village de Saint-Saturnin-lès-Apt viendrait du martyre de St Sernin (premier évêque de Toulouse au 3ème siècle), le provençal aurait transformé Sernin en Saornin, puis Savornin. Il est cependant probable que la christianisation du culte de Saturne (divinité romaine des récoltes et des saisons) l'ait transformé en Saint Saturnin. C'est en 1794, après la révolution, que fut rajouté "lès Apt" à Saint saturnin.

 Fief des d'Agoult en 1190.

 Seigneurie partagée au 14ème : la section ouest était fief du Comtat, la section provençale relevait du comté de Sault.

 Fief des Puyloubier en 1302, de Guillaume du Luc en 1406, des Vins au 17ème, des Monclar en 1739.

 Jadis, exploitation des marnières de Perréal (engrais).

 Célèbre miracle de Saint-Saturnin, peu avant celui de Lourdes (1851), qui souleva passions et controverses dans le monde catholique.

Curiosités touristiques :

•ensemble urbain du moyen-âge au 18ème siècle et belles rues ornées.

 •Ossements de mammifères préhistoriques sur le versant est de Perréal (27 espèces, dont le Paléotherium, exposées au musée de Lyon).

•Plusieurs sites de sépultures néolithiques, dont la grotte de la Lave.

•Oppidum de Perréal : occupation pendant l'antiquité, oppidum pré-romain, puis romain.

•Présence celtique : tumulus, vestiges de remparts, ...

•Belles bories.

•Remarquables vestiges du château du haut moyen-âge, austère et massive forteresse à mâchicoulis, dominant sur une avancée au nord.

•Trois enceintes 11ème, 13ème et 16ème, délimitant le village médiéval primitif.

•Tour de la Guérite ou tour de l'Horloge 12ème.

•Hôpital du 17ème.

•Ancienne mairie. Fontaine fin 18ème près de la mairie.

•Trois moulins à vent début 18ème, restaurés, dans un beau site.

•Vestiges de l'ancien village d'Agnane.

•Château de Bourgane et jardins.

•Château de Croagnes (ancienne communauté médiévale).

•Eglise paroissiale Saint-Etienne reconstruite en 1862 néo-romane.

•Ancienne église paroissiale roman du 11ème.

•Chapelle castrale Saint-Saturnin romane du 11ème.

•Chapelle des Pénitents Blancs de style roman (ruinée).

•Chapelle Sainte-Radegonde (sur la colline de Perréal) du 16ème.

•Chapelle Saint-Pierre d'Agnane.

•Eglise d'origine romane à Croagnes.

•Chapelle Sainte-Madeleine de Croagnes du 17ème.

•Prieuré Saint-Maupin des Hospitaliers du 16ème.

•Onze oratoires de chemin de croix et quinze autres oratoires sur la commune.